Union des Footballeurs du Congo
Adhérer

SUPER LEAGUE AFRICAINE : LA FIFPRO AFRIQUE DEMANDE À LA CAF DE METTRE EN PLACE LES CONDITIONS NÉCESSAIRES À LA PROTECTION DES JOUEURS…

FIFPro / FIFPro Afrique
Selon la CAF, il devrait révolutionner le football africain et devenir la compétition la plus riche du continent. (Photo CAF)‎

En prélude du lancement de la Super League africaine l’année prochaine, la FIFPRO Afrique demande à la CAF de mettre en place les conditions nécessaires à la protection des joueurs, selon une correspondance du syndicat des footballeurs africains. 

Le président de la CAF, Patrice Motsepe, a lancé officiellement la Super League ce mercredi, lors du début du 44e Assemblée Générale de la CAF en Tanzanie. Il s’agit d’un nouveau tournoi de 24 clubs. Selon la CAF, il devrait révolutionner le football africain et devenir la compétition la plus riche du continent.

La compétition devrait débuter en 2023 et bénéficie du soutien de la FIFA, contrairement au projet de club de Super League européenne condamné l’année dernière. Cette Ligue débutera officiellement en août 2023. Le prix total de la CAF Africa Super League sera de 100 millions de dollars, le vainqueur recevant 11,5 millions de dollars. Nous avons l’intention de verser à chaque association membre 1 million USD par an à partir des fonds de la CAF Africa Super League.

La CAF a également l’intention d’allouer 50 millions de dollars à la CAF à partir de ces fonds pour le développement du football junior et féminin et pour toutes ses autres compétitions afin de garantir qu’elles soient compétitives au niveau mondial.

Voici l'intégralité de ce communiqué: 

L'intégralité du communiqué de la FIFPRO Afrique

 

© FIFPro World Players' Union 2022 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher