Union des Footballeurs du Congo
Adhérer

A CŒUR OUVERT, TERESA CALLEB PARLE DE SON PARCOURS

Les instances
Teresa Calleb est responsable de la communication et chargée du football féminin. (Photo FIFPRO)‎

Après avoir mis fin à sa carrière en 2021, l'ex capitaine du Kenya Teresa Calleb fait partie du comité directeur de la FIFPRO Afrique en depuis juin dernier.

Au cours d’un entretien avec la FIFPRO, Teresa Calleb parle de son parcours et de sa vision du football féminin africain. Cette ancienne joueuse a souligné que son parcours, dans le football, a commencé à l'école, mais elle n’a pu rejoindre aucun club avant d'avoir terminé ses études secondaires en 2007.

Teresa Calleb a révélé qu’un jour, elle a rencontré une ancienne camarade a joué un grand rôle pour rejoindre Coastal Queens. A cette époque, elle jouait pieds nus, car elle n'avait pas de tenue de jeu appropriée, et elle se souvient de l'excitation. Elle a immédiatement été engagée et sa carrière de footballeur a décollé.

Après une saison, Teresa Calleb a rejoint un grand club : le Spedag FC. Peu après, elle a été appelée dans l'équipe nationale des moins de 20 ans du Kenya, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde et elle a également été sélectionnée pour rejoindre la National Youth Talent Academy (NYTA), un projet géré par le Ministère des Sports en partenariat avec l'UNICEF.

Tout se passait bien, mais ma famille s'inquiétait de savoir si je parviendrais à trouver un équilibre entre mes études et le football. J'ai étudié le journalisme et j'ai commencé à publier des articles sportifs tout en jouant pour gagner un revenu supplémentaire. J'ai été un membre régulier de l'équipe nationale senior du Kenya de 2009 à 2016, sauf en 2013 durant mon congé de maternité. J'ai repris vers la fin de l'année 2014. Pendant cette période, j'ai été engagée à la fois comme journaliste numérique et comme informaticienne dans une agence de sécurité, ce qui exigeait une discipline de haut niveau.

Ma carrière de footballeuse n'a peut-être pas consisté à jouer professionnellement en dehors de la ligue nationale, mais elle a servi de tremplin pour acquérir de nombreuses opportunités - à la fois des activités de renforcement des capacités et des opportunités d'emploi. J'ai toujours été une joueuse qui dirige sur le terrain et en dehors. J'ai été capitaine de toutes les équipes pour lesquelles j'ai joué, y compris l'équipe nationale. Je n'étais peut-être pas la plus talentueuse, mais j'ai toujours été la plus assidue. Cela m'a valu le surnom de « Puyol » de la part de mon entraîneur. Ce qui est remarquable dans mes relations avec mes coéquipiers, c'est qu'ils ont toujours compté sur moi pour exprimer leurs préoccupations et pour leur donner des conseils en groupe, puisque je suis psychologue de formation. Mon entraîneur m'a dit un jour d'arrêter de militer et de me contenter de jouer au football. J'avais beau essayer, mais il fallait que je propose des solutions, ou la situation dégénérait, qu'il s'agisse de suggestions sur la façon de nous motiver ou d'exprimer des préoccupations sur ce qui devrait être amélioré.

Félicité par le numéro de la FIFPRO Afrique

Cette ancienne internationale aimait défendre leurs droits et encourager ses coéquipières à suivre des cours ou même à investir leurs revenus dans une entreprise pendant qu’elles étaient encore actives, après avoir réalisé que le football féminin était en phase de développement au Kenya et qu'il faudrait du temps pour qu’elles puissent vraiment en vivre.

Teresa Calleb a rejoint le syndicat des joueurs KEFWA en 2015. Elle est responsable de la communication et chargée du football féminin. Elle cumule les deux fonctions sans effort, car elle a suivi une formation d'expert en développement de la communication, et elle a de l'expérience en matière de football féminin.

© FIFPro World Players' Union 2022 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher