Union des Footballeurs du Congo
Adhérer

LA FIFA ET LA FIFPRO LUTTENT CONTRE LA DISCRIMINATION ET PROTÉGER LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE DES JOUEURS

Les instances
Les équipes, les joueurs et les autres participants individuels pourront également s'inscrire à un service de modération qui masquera instantanément les commentaires abusifs et offensants sur Facebook, Instagram et YouTube, les empêchant d'être vus par le destinataire et ses abonnés.

(Photo FIFPRO)‎

Pour lutter contre la discrimination et protéger la santé mentale et le bien-être des joueurs, la FIFA et la FIFPRO - l'organisation mondiale représentative des footballeurs professionnels - lancent un service de protection des médias sociaux (SMPS) en prévision de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. 

Grâce au SMPS, tous les joueurs des 32 associations membres participant à la Coupe du Monde de la FIFA auront accès à un service dédié de surveillance, de signalement et de modération conçu pour minimiser la visibilité des discours de haine à leur encontre sur les réseaux sociaux et, par conséquent, protéger à la fois les joueurs et leurs fans contre les abus en ligne pendant le tournoi. "La FIFA s'engage à fournir les meilleures conditions possibles pour que les joueurs puissent jouer au mieux de leurs capacités.

Lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, nous sommes heureux de lancer un service qui aidera à protéger les joueurs des effets néfastes que les publications sur les réseaux sociaux peuvent avoir sur leur santé mentale et leur bien-être », a déclaré le président de la FIFA, Gianni Infantino. « Il est de la responsabilité du football de protéger les joueurs et les autres groupes concernés contre les abus auxquels ils sont de plus en plus confrontés sur et autour de leur lieu de travail.

Ce type d'abus a un impact profond sur leur personnalité, leur famille, leurs performances ainsi que sur leur bien-être général et leur santé mentale », a déclaré le président de la FIFPRO, David Aganzo. "Nous espérons que le service de protection des médias sociaux fournira un point de départ pour aider à défendre les participants contre les messages abusifs et que les entreprises de médias sociaux se joindront à nous et nous soutiendront pour résoudre le problème lors de la Coupe du Monde de la FIFA. " L'ancien attaquant brésilien Willian soutient le lancement du service de protection des médias sociaux de la FIFA, ayant connu de première main les difficultés liées aux abus en ligne. Sa récente expérience au Brésil – où sa famille a été menacée et maltraitée en ligne – l'a forcé à retourner en Angleterre, où il joue maintenant pour le Fulham FC. "Je souffrais beaucoup et ma famille souffrait beaucoup parce que les gens ont commencé à nous attaquer sur les réseaux sociaux, à attaquer ma famille, mes filles, et c'est pourquoi je me tiens maintenant avec la FIFA pour voir si vous pouvez arrêter ce genre de choses. ", a déclaré Willian.

Le lancement du service de protection des médias sociaux fait suite à la publication de deux rapports indépendants produits par la FIFA et la FIFPRO en juin 2022 qui ont mis en évidence le degré croissant d'abus dirigés contre les footballeurs sur les plateformes de médias sociaux lors des tournois internationaux.

En conséquence, la FIFA surveille les comptes de médias sociaux de tous les participants à la Coupe du Monde de la FIFA en recherchant les commentaires abusifs, discriminatoires et menaçants destinés au public, puis en les signalant aux réseaux sociaux et aux autorités judiciaires pour une action concrète contre ceux qui enfreignent règles.

Les équipes, les joueurs et les autres participants individuels pourront également s'inscrire à un service de modération qui masquera instantanément les commentaires abusifs et offensants sur Facebook, Instagram et YouTube, les empêchant d'être vus par le destinataire et ses abonnés.

© FIFPro World Players' Union 2022 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher