Union des Footballeurs du Congo
Adhérer

LE SPFBIH ORGANISE PLUSIEURS ACTIVITÉS POUR SOUTENIR LES JOUEUSES

Les instances
La joueuse de l’équipe nationale Sofija Krajsumovic (ZNK Radnik Bumerang) était l’une des joueuses ayant assisté à une réunion du syndicat (Photo FIFPRO)‎

Le syndicat des joueurs de football professionnels bosniaques (SPFBiH) a accueilli 120 nouvelles footballeuses dans le cadre d’un projet spécifique appelé : This is Our Game - Empowerment of women in Bosnian football (C’est notre sport : émancipation des femmes dans le football bosniaque).

Le projet a été soutenu financièrement via la fonds de développement et de renforcement des capacités de la division Europe de la FIFPRO. Selon Amela Limic (responsable du projet de football féminin), grâce au soutien de la FIFPRO, Le SPFBiH a atteint ses objectifs.  Les joueuses de football ont leurs droits.

‘‘Nous voulons les renforcer et continuer de développer leur statut pour qu’elles aient de meilleures perspectives d’avenir. »

Le SPFBiH a organisé plusieurs activités pour soutenir les joueuses, dont des ateliers sur la santé mentale et des récompenses pour les joueuses. Limic et ses collègues ont rendu visite à de nombreux clubs pour renseigner les joueuses sur le travail du syndicat, leurs droits de base et les réglementations sur la maternité. Elles ont fait signer plus de 120 footballeuses et organisé des ateliers sur la santé mentale.

« Malheureusement, les joueuses continuent d’avoir des difficultés dans notre région car leurs carrières sportives ne sont pas réellement acceptées et qu’elles souffrent de stéréotypes négatifs. Par conséquent, la session d’enseignement sur la santé mentale a été d’une grande importance. »

« Les informations sur le travail du syndicat étaient très intéressantes, tout comme la présentation sur la santé mentale. Du point de vue de joueuse, nous ne pouvons que bénéficier de telles activités. » « Nous devrions vraiment parler plus souvent des problèmes de santé mentale et essayer de nous éduquer à ce sujet en plus des matchs et de nos entraînements, » a déclaré Maja Hrelija du ZFK NK Emina Mostar.

« Il est important d’apprendre et de comprendre comment gérer des situations qui peuvent affecter négativement nos matchs et nos résultats. » Krajsumovic et Hrelija ont été toutes deux élues dans le Crystal 11, la meilleure équipe féminine de la saison, qui faisait partie pour la première fois de la cérémonie de remise des trophées du syndicat des joueurs. « C’est un grand plaisir pour moi et une grande motivation pour continuer à aller de l’avant dans ma carrière, » a affirmé Krajsumovic. « L’organisation de l’événement était incroyable. Je suis heureuse que les onze meilleures joueuses de la ligue aient été élues, comme pour les hommes. »

Les joueuses de football de Bosnie Herzégovine ont un statut amateur, même si les clubs n’ont pas d’obstacles juridiques pour donner aux joueuses un statut professionnel. Le syndicat des joueurs aspire à une professionnalisation graduelle de la ligue, qui apporterait plus de droits et de sécurité aux joueuses.

La joueuse de l’équipe nationale Sofija Krajsumovic (ZNK Radnik Bumerang) était l’une des joueuses ayant assisté à une réunion du syndicat.

© FIFPro World Players' Union 2022 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher